Loi Madelin : quelles sont les conditions de la loi Madelin ?

La loi Madelin est un très bon moyen pour les travailleurs non salarié de souscrire à des compléments mutuels, retraite ou même des prévoyances décès, selon leur préférence. De ce fait, les TNS peuvent déduire de leur taux d’impôts le montant de leurs cotisations mutuelles. Intéressant vous ne trouvez pas ?

Pour y voir plus claire les TNS sont : les commerçants, les artisans, les industriels, les dirigeants de sociétés, les entrepreneurs…etc. Pour parvenir à la suite de la liste des TNS, vous pouvez vous renseignez sur internet, plus précisément en vous rendant sur des guides en ligne. Pour vous faire gagner du temps, nous avons choisi le suivant pour vous éclairer https://www.loi-madelin.pro/

Il est vrai que la loi Madelin offre une déduction d’impôts, simplement vous devez savoir qu’il y a un plafond à ne pas dépasser. On vous invite de poursuivre votre lecture pour mieux comprendre.

La limite de la loi Madelin :

  • Le plafonnement des retraites s’élève à 10% du revenu de l’activité en question
  • En ce qui concerne la prévoyance, le plafond est de 7% du PASS